lundi 23 mars 2015

Vendredi ou la vie sauvage : un avis plutôt mitigé !

Auteur : Michel Tournier
Editions : Folio Junior
Nombre de pages : 168
Année de sortie : 1971 (première édition) 


Synopsis : Septembre 1759. Robinson est à bord de La Virginie faisant route pour le Chili. Une terrible tempête précipite le navire sur des récifs, et Robinson, seul survivant du naufrage, échoue sur une île déserte. Livré à lui-même, il doit faire preuve d'ingéniosité, de persévérance et de courage pour survivre dans ce monde sauvage. Jusqu'au jour où, se croyant abandonné de tous, il rencontre un être humain pour le moins inattendu. Une aventure humaine inoubliable, une ode à la liberté et à la nature.

Mon avis : J'ai lu ce livre en lecture commune avec Pauline du blog « Les Petites Lectrices » (courez voir son blog et sa chronique !). Une lecture commune avec un retard de chronique pour moi et un manque de temps pour Pauline... rien de grave, on pourra en faire encore pleins d'autres des lectures communes ! :D

Je me suis donc lancée dans ce petit livre qu'est « Vendredi ou la vie Sauvage » avec très peu d'attentes, je vous l'avoue. (En réalité, je voulais le lire car petite je suivais les aventures de Robinson et Vendredi à la télé avec mes frères...) Ce livre qui nous raconte comment Robinson Crusoé va survivre après un naufrage sur une île et comment il va rencontrer Vendredi et poursuivre sa vie avec lui.

J'ai commencé par bien aimer le début : je ne lis pas beaucoup de livres d'aventures et en lire de temps en temps me plaît bien ! Et puis il y a eu des passages un peu plus lassants, après que Robinson ait installé sa vie après le naufrage ; quelques chapitres m'ont paru comme une routine. Un peu plus loin encore, alors que Vendredi était là depuis un moment déjà, j'ai commencé à trouver ma lecture un peu moins répétitive.
C'est donc toute une partie de livre en demi-teinte... d'un côté ma lecture à été ennuyante et de l'autre elle a été agréable. Ce qui m'a le plus plu, c'est la fin. Une fin que je ne vous dévoilerai évidemment pas (comme à mon habitude :D) mais qui n'était pas mal selon moi. -La seule chose qui m'a gênée, c'est que cette fin restait évidente...-

La plume de l'auteur reste agréable, ce qui ne m'a pas plu c'est les passages inutiles qui nous racontent et qui vous plairont certainement si vous êtes un fan d'aventures mais beaucoup moins si, comme moi, vous n'en lisez que de temps en temps.

Les personnages sont peu nombreux : je vais donc vous parler de Robinson et de Vendredi. Robinson est un personnage qui ne me plaisait pas du tout au début du livre, je trouvais que pratiquement tout ce qu'il faisait était inutile. J'ai commencé à l'apprécier quand il a plus vécu sa vie sauvage sur l'île, après que Vendredi soit arrivé. Mais ce passage ne s'est pas produit dès l'arrivée de Vendredi, non il s'est produit après que Vendredi ait fait une grosse bêtise. Et justement, Vendredi est l'inverse de Robinson. Il est plutôt a faire des bêtises et aimer la vie sauvage. Malgré tout, il va suivre le mode de vie de Robinson qui l'a sauvé.

C'est donc un livre en demi-teinte avec un avis qui reste assez mitigé. Des passages biens (juste biens...) et d'autres ennuyants. Je retiens plus de négatif que de positif, malheureusement.


Il n'y aura pas de citation dans cet article étant donné que celle que j'ai trouvée à été publiée par Pauline dans son article ! Raison de plus pour aller lire son article non ? 

1 commentaire:

  1. Coucou !
    Moi non plus je n'avais pas aimé ce roman. Je m'étais terriblement ennuyée durant des pages et des pages !
    Effectivement, la citation que Pauline a choisit est très belle !

    RépondreSupprimer